Vos institutions

Le massif de la « grande mountagne » dite forêt usagère, de La Teste de Buch, est exploité par les habitants du pays de Buch au plus loin que remonte la mémoire de l’homme. Site classé depuis 1994, elle bénéficie aujourd’hui d’une solide protection contre la pression urbaine du sud du Bassin d’Arcachon.

Plusieurs organismes encadrent la forêt, les territoires et les activités.
Quelles responsabilités ont-ils ? Quelles sont leurs compétences ? Quels services peuvent-ils m’apporter ? Quels compte ais-je à leur rendre ? A qui puis-je m’adresser ? Quels sont mes interlocuteurs ?
Cette rubrique devrait vous aider à y voir plus clair.

Les Propriétaires privés

Les propriétaires forestiers sont les interlocuteurs clés du monde forestier. Ils représentent 90 % de la forêt d’Aquitaine.
Les propriétaires peuvent se regrouper au sein de syndicats.

Le Syndicat des Sylviculteurs du Sud-Ouest

Ainsi, le syndicat des sylviculteurs du Sud-Ouest (SSSO) regroupe les sylviculteurs des Landes, de Gironde et de Lot-et-Garonne, et possède une structure permanente.

Le Syndicat des propriétaires en Forêt Usagère de La-Teste-de-Buch

Passé des mains du seigneur (le « Captal ») aux mains de propriétaires privés dès le 18e siècle, ces propriétaires se sont érigés en Syndicat pour défendre leur patrimoine et gérer les affaires communes, en particulier le service de l’usage, du à certains habitants. Le syndicat a pris sa forme juridique moderne (loi du 21 mars 1884) le 14 avril 1951 (dépôt en Préfecture n°2827).

Aujourd’hui, outre sa mission traditionnelle, le Syndicat des propriétaires en forêt usagère de La Teste de Buch représente ses membres dans les instances de concertation mises en place par les institutions publiques. Il est l’outil privilégié d’information des propriétaires sur leurs droits et responsabilités. En effet, aujourd’hui comme hier, seuls les propriétaires peuvent prétendre aménager et gérer leurs parcelles dans le respect de la règle républicaine.

Pour toute correspondance :
Pierre Marzat, Syndic
110 cours de la République
33470 Gujan-Mestras

Le Centre Régional de la Propriété Forestière

Créé par la loi du 6 août 1963, le Centre Régional de la propriété Forestière, ou CRPF, est un établissement public à caractère administratif. Son conseil d’administration se compose de 18 propriétaires forestiers élus tous les 6 ans.
Le CRPF:

  • oriente la gestion en instruisant et agrémentant les Plans Simples de Gestion ou PSG (en Forêt usagère, 2338 ha / 3860 ha soit 60% de la surface concernée), et en élaborant le Schéma Régional de Gestion Sylvicole (SRGS) qui cadrera ces PSG,
  • dynamise la filière bois en favorisant le regroupement des propriétaires, en développant de nouvelles techniques de gestion, en participant à la mise en place de la certification PEFC (Programme Européen des Forêts Certifiées),
  • assiste et forme les propriétaires forestiers par des formations en groupes ou des visites diagnostic individuelles,
  • représente la forêt privée dans les instances spécialisées.

L’Office National des Forêts

L’ONF est un établissement public national à caractère industriel et commercial. Il gère les forêts publiques (domaine public et domaine privé de l’État et des collectivités territoriales) relevant du régime forestier, qui représentent moins de 10 % des forêts régionales. Sur ces espaces, l’ONF est investi de missions de protection, de surveillance, d’aménagement, de gestion et de commercialisation des bois. Il est aussi chargé de missions d’intérêt général et de service public telles que : la protection de la forêt et des milieux naturels (surveillance de la santé des arbres, protection de la nature, gestion de faune…), l’accueil et l’information du public en forêt, la contribution à l’effort de
recherche forestière.
En Aquitaine, l’ONF gère plus particulièrement les forêts littorales et les forêts de montagne. Il veille également aux espaces naturels associés aux milieux forestiers, c’est le cas des dunes du littoral associées aux forêts relevant du régime forestier.

Le Conseil Interprofessionnel des Bois d’Aquitaine

Le CIBA regroupe l’Union Régionale des Syndicats de Propriétaires Forestiers Sylviculteurs d’Aquitaine et l’ONF pour les gestionnaires, la coopérative agricole et forestière Sud-Atlantique, l’Association régionale DFCI, la fédération des industries du bois d’Aquitaine, pour les organisations professionnelles de l’aval. Le CIBA a un rôle dans la promotion et la représentation des intérêts de la filière. Il joue un rôle de premier plan dans le développement de la démarche de certification des forêts au niveau européen, PEFC en Aquitaine.

L’Association Régionale de Défense des Forêts Contre l’Incendie

Elle coordonne les actions des fédérations départementales DFCI, principalement sur les Landes de Gascogne et la zone Dordogne-Garonne. L’association régionale gère plus particulièrement le système d’information géographique régional, alors que les structures départementales sont chargées de l’entretien des structures de prévention (chemins, fossés, points d’eau…).

Les commentaires sont fermés.